Comment inspecter des canalisations non visitables ?

12 avril 2018

Vous le savez certainement, le monde des réseaux enterrés se divise en deux catégories : les canalisations visitables – c’est à dire celles dont le diamètre permet à un homme de s’y faufiler – et les canalisations non visitables – c’est à dire celles dont la taille interdit toute inspection humaine. Pourtant, quelle que soit sa taille, avant de réhabiliter une canalisation, il faut pouvoir l’explorer pour détecter les différentes anomalies tels que des joints en mauvais états, des intrusions de racine, des fissures ou encore des effondrements. Longtemps difficiles à mener dans les plus petites canalisations (moins de 600 mm de diamètre), aujourd’hui, l’ensemble du monde souterrain de l’assainissement est entièrement visitable.

Désormais des robots assurent le contrôle et l’inspection de n’importe quel réseau. De manière plus précise, il s’agit d’un chariot automoteur équipé d’une ou plusieurs caméras endoscopiques adaptées aux voyages au centre de la Terre.

Pilotés (au sec et au chaud !) par un professionnel de l’inspection – depuis un écran de contrôle tactile à partir duquel ce dernier peut gérer la visualisation, enregistrer (ou non) les images en vidéo, et même y incrémenter des commentaires -, ces outils robotisés vont partout.

Ils ont la possibilité d’effectuer une exploration visuelle dans des canalisations de faible diamètre, et ce dans des conditions d’humidité, de température ou de pression extrêmes – ou presque.

Généralement munies d’un éclairage puissant et réglable, les caméras à tête orientable, équipées de zooms optiques de haute qualité, restituent une image parfaitement claire, en direct live !

Le robot d’inspection télévisée est également doté d’un compteur métrique qui permet de connaître la distance parcourue au millimètre près. Certains modèles proposent même un système laser capable de mesurer les défauts internes de la surface du conduit.

La consultation et l’accessibilité des images enregistrées par les caméras de contrôle ont, elles aussi, bénéficié d’avancées techniques notables. Les entreprises de contrôle de réseaux proposent des solutions de gestion numérique des archives qui permettent aux techniciens d’accéder très rapidement aux images de tronçon de canalisation très précis.

Chez Subterra, ces images sont conservées 2 ans – temps pendant lequel, elles sont tenues à la disposition des clients.

Partagez :